PSYCHOTRAUMATISME

Un choix du côté de la vie

Nous avons fait le choix de nous spécialiser en psychotraumatologie. Il s’agit d’une approche clinique spécifique, tournée du côté de la vie, qui permet de trouver les ressources nécessaires pour sortir des « limbes de l’enfer ». Lors d’un événement potentiellement traumatique, le sujet se sent, souvent : « plus mort que vif », « mort-vivant », « morvif », « survivant », « dépressif », « zombie », « fantôme », etc… Cette perte de vitalité peut l’amener à s’isoler des Autres avec un sentiment d’incompréhension, voire de déshumanisation avec des idées suicidaires ou des comportements de mise en danger.

Une belle métaphore

L’art du kintsugi, est une jolie métaphore du soin et de la réparation. Cet art illustre bien le passage du morcellement, tant physique que psychique, au rassemblement par la sublimation des cicatrices consécutives à une maladie, un traumatisme, une rupture, une douleur, une souffrance … Cet art permet à l’objet de retrouver son utilité et sa contenance d’origine tout en étant valorisé par l’empreinte du travail effectué sur lui comme le travail psychique valorise l’expérience de vie, les éprouvés et les blessures de chacun.

Notre accompagnement

Selon que cet événement soit vécu individuellement ou collectivement, la prise en charge pourra être de nature différente. En effet, un collectif qui préexiste à l’événement disposera de ressources et de liens que nous pourrons mobiliser ensemble. Dans un cadre contenant, chacun va pouvoir se réapproprier et réintégrer dans son histoire de vie, à son rythme, cet événement « mortifère », « dénué de sens », générant son lot de symptômes (insomnies, reviviscence, flash-back, hypervigilance, cauchemars, prise de risque, …) contre lequel, immanquablement, il bute, s’immobilise.